L’action du Département face à la crise #10 : le soutien aux arts et à la culture

La culture, une nécessité dans la crise

La culture n’est pas un supplément d’âme. Vecteur d’émancipation individuelle, inégalable moyen de transmission et d’éducation pour les plus jeunes, elle est une nécessité vitale pour les habitant.e.s de la Seine-Saint-Denis. L’arrêt de la grande majorité des activités culturelles aura mis en lumière son rôle fondamental.

Engagé de longue date pour soutenir les acteur.trice.s de la culture, et le développement des pratiques pour tout.e.s, le Département a souhaité porter secours à ce secteur très lourdement affecté par la crise et les confinements successifs.

Quelles aides pour la culture ?

En plus de maintenir les subventions à tous les projets reportés, les élu.e.s du Département ont adopté un ambitieux volet culture dans le cadre du plan de rebond solidaire et écologique pour la Seine-Saint-Denis.

Celui-ci prévoit d’abord des aides d’urgences pour les structures en difficulté mais aussi le financement de projets nouveaux qui proposent des démarches culturelles adaptées à la crise.

Il apporte également un soutien aux artistes en favorisant la commande artistique au travers de parcours ou de résidences d’artistes.

Le Département accorde enfin une attention spécifique à deux secteurs particulièrement fragilisés, à savoir les musiques actuelles, et la danse Hip-Hop, qui souffrent de la fermeture de nombreux lieux d’accueil. Des aides supplémentaires ont été octroyées aux différentes associations qui œuvrent pour la pratique de ces activités.

Depuis le début de la crise, le Département aura versé 2 millions d’euros supplémentaires pour faire vivre l’art et la culture.